Les résineux

L’entreprise Bourdaud Bois s’approvisionne dans les massifs forestiers situés dans un rayon de 200km autour de la scierie.
Cette exploitation locale explique la mixité feuillus résineux qui fait la spécificité de l’entreprise.
Nos bois proviennent de massifs forestiers publics ou privés, pour la plupart d’entre eux certifiés PEFC.
Cette certification forestière atteste du respect des fonctions environnementales, sociétales, et économiques de la forêt. Elle repose sur deux mécanismes complémentaires : la certification forestière et la certification des entreprises qui transforment le bois afin d’assurer la traçabilité de la matière de la forêt au produit fini.

Les résineux : Douglas, Sapin, Épicéa, Pin Maritime, Pin Sylvestre

Le saviez-vous ?

Le pin maritime est la deuxième essence en termes de volumes disponibles sur le territoire français.

Les bois résineux présentent des qualités mécaniques et physiques largement éprouvés :

Structure

La réalisation de charpentes et constructions à ossature bois exige des bois résistants, tout en étant légers à manipuler. Ces usages sont très consommateurs de bois. Il faut donc une matière première disponible en quantité, à proximité, pour limiter les coûts de déplacement et rester dans des enveloppes budgétaires souvent contraignantes. Tous les résineux peuvent être utilisés, la classe de résistance mécanique des bois de structure devant être attestée par un marquage CE réglementaire. Les plus courants sont le sapin et l’épicéa. Le douglas, le pin sont également très appréciés, en particulier pour un usage en charpente apparente du fait de leur veinage plus marqué. Leur résistance naturelle aux insectes xylophages (hors termites, bois de cœur uniquement) est aussi un atout.

Bardage

Cet usage réclame soit des essences naturellement durables comme le douglas dont on parvient à purger l’aubier, soit des bois à durabilité conférée comme le pin ou l’épicéa traités par haute température ou par imprégnation. Ces résineux évoluent différemment dans le temps et ont chacun des aptitudes spécifiques à recevoir une finition.

Aménagement extérieur

Ces aménagements sont soumis aux intempéries et au soleil, parfois au contact permanent de l’humidité du sol. Ils doivent présenter une excellente durabilité et une bonne stabilité.
Le douglas est utilisable en extérieur du fait de sa durabilité naturelle, pour des aménagements hors sol et sans risque de rétention d’eau. Le pin, traité par imprégnation sous pression, permet des utilisations dans les conditions d’emplois les plus défavorables comme les terrasses en pleine exposition ou les ouvrages en contact avec le sol ou l’eau douce.

Menuiserie extérieure

Cet usage exige des bois présentant une très bonne stabilité, de très bonnes performances mécaniques, une durabilité maîtrisée et une aptitude à recevoir des finitions. Le pin est utilisé pour la fabrication de fenêtres, sous forme de carrelet lamellé-collé pour une question de stabilité.

Menuiserie intérieure

Recouvrant plusieurs types de réalisations, la menuiserie intérieure requiert un bois stable,  facile à usiner, recevant bien la finition et présentant les qualités esthétiques recherchées. Tous les résineux peuvent être utilisés en menuiserie intérieure.
Le choix peut ainsi se faire sur des critères esthétiques en fonction des goûts de chacun.

Agencement intérieur

En jouant avec les textures et les couleurs le créateur peut trouver dans chaque résineux un allié précieux pour la réalisation de ses idées. Par exemple, la texture du pin offre une surface très agréable au toucher et peut accueillir toute sorte de finitions.

Sources – Résineux de France.