Les feuillus

L’entreprise Bourdaud Bois s’approvisionne dans les massifs forestiers situés dans un rayon de 200km autour de la scierie.
Cette exploitation locale explique la mixité feuillus résineux qui fait la spécificité de l’entreprise.
Nos bois proviennent de massifs forestiers publics ou privés, pour la plupart d’entre eux certifiés PEFC.
Cette certification forestière atteste du respect des fonctions environnementales, sociétales, et économiques de la forêt. Elle repose sur deux mécanismes complémentaires : la certification forestière et la certification des entreprises qui transforment le bois afin d’assurer la traçabilité de la matière de la forêt au produit fini.

Les feuillus : Chêne, Châtaigner, Hêtre

Le chêne

Les grumes de chêne ont connu au moins 2 générations. Elles sont coupées entre 150 et 200 ans.

Le saviez vous ?

Le chêne couvre 40% de la surface forestière française.

Les atouts du chêne

Des qualités pour construire

(Sources – professionnels au C.T.B.A.)

Densité et texture fortes, bonne rigidité et résistance, font du chêne un excellent matériau de construction. Les charpentiers aiment le chêne qui résiste bien aux contraintes imposées aux ouvrages : compression, traction, flexion, cisaillement.
L’utilisation du chêne dans de nombreux cas se justifie donc pleinement. Il est l’allié des travaux lourds et ses applications sont variées : bâtiments à usage public tels que ponts, passerelles, gymnases, salles de spectacle et d’exposition…
Dans ce secteur de la construction, les nouvelles technologies permettent de répondre à une plus grande exigence, avec par exemple la réalisation de pièces de charpente lamellées collées.
Le chêne fait par ailleurs une percée significative dans la conception de nouveaux hangars agricoles, de haras, de bâtiments industriels, de passerelles…

Mais le chêne est aussi apprécié pour ses usages multiples : tranchage, merrains, menuiserie, calage, bois sous rails, traverses, emballage.

Le hêtre

Cet arbre que l’on trouve en plaine, en moyenne montagne, dans le bassin parisien, le nord, l’ouest et surtout l’est de la France, a une durée de vie moyenne de 150 ans. Il peut vivre jusqu’à 400 ans.
C’est un bois dur, de couleur blanche à rosé qui permet la réalisation d’applications intérieures : ameublement, menuiserie…
Il est cependant altérable à l’humidité.

Le châtaigner

Autre essence sciée par Bourdaud Bois
Il couvre 1.5% de la forêt française. Il pousse facilement y compris sur des sols acides ou sableux. On trouve des gisements de châtaigner en Bretagne. C’est une essence qui peut vivre jusqu’à 1000 ans.
Arbre à croissance rapide, il est naturellement classe IV ce qui en fait une essence durable.
Les usages : petite charpente, bardage, piquets, couverture, menuiserie, menuiserie.